mardi 21 avril 2015

Pudong 2015 / Looking for Her

Dans son très beau film Her (2014), Spike Jonze racontait l’idylle numérique et futuriste de Joachim Phoenix, vieux garçon solitaire, tombant amoureux d’un système d’exploitation (type Siri).
Amour très troublant et désenchanté dans une fable ne prenant pas de partie mais interrogeant, ou anticipant, la place croissante du numérique dans nos vies.
Comme cadre urbain à cette parabole, un ville futuriste qu’il n’était pas difficile de reconnaître comme une combinaison de deux cités : Shanghai et Los Angeles.
Dans ce monde du futur, Spike Jonze habite le Downtown de Los Angeles mais travaille à Pudong-Lujiazui.
Plusieurs scènes d’extérieur ont été tournées sur le très grand anneau piéton qui rétablit les continuités piétonnes interrompues par le flux et la congestion des avenues si larges de Pudong.
Ce parcours circulaire, connecté à un réseau de passerelles qui semble réinventer dans le quartier une dalle après-coup, est indubitablement cinématographique.

Un article intéressant ici.





Aucun commentaire: